Accueil > Plus jamais ça ...

Rubrique Les projets éducatifs

Plus jamais ça ...

Le 30 mai 2017 - Charly Durand

Dans le cadre d’une action éducative pour lutter contre le harcèlement à l’école et le cyber harcèlement, tous les élèves de 4ème du collège Fontaine des Ducs ont participé à une séance autour du film « Marion, 13 ans pour toujours » le jeudi 18 mai et le vendredi 19 mai 2017. La projection de ce film a été précédée par une intervention de la gendarmerie et a été suivie d’un débat.

« Marion, 13 ans pour toujours » est un film inspiré de faits réels. Marion était une jeune fille de 13 ans sans histoire qui a été victime de harcèlement dans son collège. Ne supportant plus la violence des autres, elle met fin à ses jours en se pendant dans sa chambre.
Après ce drame, Nora, sa mère, essaie de comprendre les événements qui ont poussé Marion au suicide. Elle veut rendre justice à sa fille.

Ce film nous fait réfléchir sur les conséquences dramatiques du harcèlement. Le harcèlement se définit comme « une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu’un enfant est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement. »

Dans le film, Marion est victime de moqueries, de trahison de la part de ses camarades. Petit à petit, elle se referme sur elle-même et vit dans la peur et dans le stress. Elle est terrifiée et n’ose parler de son calvaire. Chaque jour les rumeurs autour de Marion s’amplifient, s’intensifient et les réseaux sociaux ne font qu’empirer les choses. Après les violences verbales viennent les violences physiques et sexuelles. A ce stade du film, nous nous sommes sentis bouleversés par la détresse de Marion.

Face à ce malheur, l’équipe enseignante n’a pas réagi et sa mère qui avait des soupçons demanda à transférer sa fille de classe mais cela n’a pas été pris en compte.

L’issue fatale arriva. Marion passa à l’acte et se suicida. Elle laissa derrière elle une lettre destinée à ses bourreaux et décrivant sa souffrance.
Ce film émouvant nous a bouleversé et pour certains, émus aux larmes. Ce sujet nous parle car Marion pourrait être une de nos camarades. Nous pouvons tirer des leçons de ce téléfilm.

En cas de harcèlement, il faut en parler à des personnes dignes de confiance, adulte ou adolescent. Si on ne réagit pas, on devient coupable de non assistance à personne en danger. Il est nécessaire d’avoir le courage de dénoncer les agresseurs pour briser ce cercle vicieux et la loi du silence.
Nous devons rester vigilants sur l’utilisation des réseaux sociaux car ils peuvent amplifier des rumeurs, des insultes et mettre la victime en danger. Cela peut la conduire à la dépression.
Cette séance nous a permis de nous rendre compte que certains d’entre nous avait déjà vécu le harcèlement. Un élève raconte à l’ensemble de la classe « dès que je sortais de l’école, un jeune m’attendait tous les jours pour que je lui donne mes affaires. Si je refusais, il me menaçait et me frappait. J’ai du porter plainte. » D’autres élèves, émus, n’osent pas témoigner mais on sent que cette histoire leur parle …

Pour ne pas vivre ce genre drame, osez parler et lutter à plusieurs contre les agresseurs. La loi peut punir ces comportements inacceptables d’une amende et d’une peine de prison.

En classe, pour poursuivre sur ce thème, nous avons décidé d’apprendre la chanson de Keen V « Petite Emilie » dont les paroles nous bouleversent et résonnent en nous encore plus fort aujourd’hui :

« Petite Émilie, a 12 ans maintenant,
Adolescente renfermée au grand damne de maman,
Fini le jolie visage souriant,
C’est une petite fille maussade qu’elle est devenue à présent.

Faut dire qu’au collège tout avait changé,
Trop d’élèves ne faisaient que de se moquer,
Partout elle se sentait rejetée,
Tantôt frappée, tantôt injuriée.

(…)C’en était trop pour elle,
Trop qu’elle ne puisse encore supporter,
Alors elle étendit ses ailes,
Et pris son envol vers la paix ... »

La classe de 4èmeE du Collège Fontaine des Ducs

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017


Services en ligne

Restez informé