Accueil  >  La vie au collège  >  Les clubs > A la rencontre de Xavier Laurent Petit

Rubrique Le club lecture

A la rencontre de Xavier Laurent Petit

Le 12 avril 2017 - Charly Durand

Mardi 11 avril, pendant la pause méridienne, Xavier Laurent Petit est venu au CDI du Collège Fontaine des Ducs. Cet auteur de roman jeunesse a répondu à l’invitation des membres du Club lecture.
Les élèves ont posé plusieurs questions à l’écrivain.

1 ) Pourquoi choisissez-vous des pays lointains pour vos romans ?
J’aime voyager. Le livre est une invitation au voyage, à la découverte d’un autre lieu et de façons de vivre.

2 ) Quand avez-vous commencé à écrire ?
En 1993, j’ai écrit « Le crime des Marots », mais depuis j’ai évolué dans mon écriture. Ce livre est épuisé maintenant.

3 ) Pourquoi vos chapitres sont-ils courts ?
Mes fins de chapitre sont fabriquées comme un tremplin vers le suivant. Les lecteurs sont tenus en haleine de cette façon, un peu comme les séries qui se terminent toujours à un moment crucial.

4 ) Comment trouvez-vous l’inspiration ?
Tout peut servir ! Par exemple pour « Le monde d’en haut » le point de départ est la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986. J’ai imaginé non plus, une zone radioactive et inhabitable, mais la terre entière ; je me suis inspiré également des romans de Jules Verne.
J’aime bien raconter le moment qui va bouleverser la vie de mes personnages. Par exemple, dans « L’homme du jardin », la vie de l’héroïne va changer du tout au tout en 48 heures et prendre une direction inattendue.
« Mon petit coeur imbécile » s’inspire de l’ histoire vraie de Chemokil Chilapong . Cette femme fut la première du marathon de Nairobi en 2004. Sa motivation était de gagner afin de pouvoir payer des études à ses enfants. Je me suis servi d’un article paru dans le journal racontant son histoire.
Le roman part d’un fait réel, mais il raconte en fait des histoires !

5) Pourquoi êtes vous devenu écrivain ?
Je ne sais pas trop… A 7 ans, ma mère est tombée gravement malade et a dû être hospitalisée plusieurs fois, sans retour à la maison. A ce moment, j’ai commencé à lire beaucoup pour m’échapper un peu de cette situation difficile. Ensuite lire m’a donné envie d’écrire.

6) Vous utilisez des mots de langue étrangère (exemple Attas dans le col des mille larmes) Comment faites-vous pour avoir la traduction ?
Grâce aux mots dans la langue d’origine, le lecteur peut voyager. Ainsi les vêtements, la nourriture et les noms des personnages possèdent une consonance plus authentique.

7) Aimez-vous lire ? Et quelle lecture ?
Deux catégories d’écrivains existent, ceux qui sont centrés sur leurs propres vies et ceux qui sont tournés vers l’extérieur. Je préfère les auteurs qui parlent de ce qui se passent autour d’eux !

8) Quels sont vos livres préférés ?
Jean Claude Mourlevat, Marie Despléchin, Malika Ferjoukh, Norma Huidobro ou encore Lois Lowry font partie des auteurs jeunesse que j’apprécie…

Xavier- Laurent Petit a ensuite fait découvrir aux élèves très attentifs, ces romans publiés dans différents pays (Corée, Chine, Allemagne...et). Ils ont pu les comparer avec l’édition française.
L’auteur a également expliqué les étapes de la naissance d’un livre, en partant du cahier, en passant par le texte dactylographié plusieurs fois corrigé pour finir par la version définitive.

Cette séance passionnante s’est terminée par la dédicace des livres apportés par les élèves du Club lecture. Cette rencontre fut riche en découverte sur le métier d’écrivain ... et surtout elle donne envie de lire !

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017


Services en ligne

Restez informé